CHANEL, je baille encore

Ah ! La Couture, ma fashion week préférée, tout est permis, tout est réalisable… Je travaille occasionnellement comme habilleuse sur les défilés, j’aide les mannequins, je vérifie que les looks sont bien ajustés. Aujourd’hui je suis sur le défilé Chanel ! Embarquement immédiat de bon matin sous la nef du Grand Palais !

Capture d’écran 2016-02-02 à 14.05.56

JOUR 1

J’ai rendez-vous avec les autres habilleuses la veille du défilé, pour la répétition. Oui oui, une répétition, je dois défiler comme une vraie mannequin afin que les équipes coordonnent les lumières et que les photographes offciels facent leurs règlages ! On défile sur la musique, avec les spots, les photos et même du public ! Ce matin, il faut montrer patte blanche pour rentrer dans un Grand Palais encore en effervescence. Le décor finit d’être monté et tout le monde est sur le pied de guerre. C’est magnifique, Karl a imaginé pour cette collection un jardin zen, très épuré, avec nénuphars et pelouse fraîche ainsi qu’une maison en bois aux portes articulées. On nous numérote selon le nombre de looks (72 + la mariée) et on nous met en ligne. Celui qui supervise l’organisation du défilé, nous explique en quelques mots le chemin que nous devons prendre, et l’allure qu’il faut adopter. La musique commence, un frisson me parcourt, c’est à nous … La démarche doit être certaine, « vous portez de la Couture les filles, pas du sportswear ! » On pose devant les photographes, on ne regarde surtout pas nos pieds, et on défile devant l’oeil attentif de Karl. On répète le final, les portes s’ouvrent dans la petite maison en bois, et la mariée fait son entrée. On essaye plusieurs combinaisons, plusieurs cadences et Karl valide la meilleure. C’est magique, pendant quelques instants je m’imagine mannequin, (oui pendant quelques instants seulement !)

chanel-couture-spring-2016-runway

Jour 2

6:30 du matin, je baille encore et les mannequins sont déjà au maquillage.

Petit briefing sur le déroulement du défilé, horaires, looks, ordre de passage. On rentre en backstage, certaines filles se ruent sur les portants de leur mannequin fétiche comme au premier jour des soldes ! Je choisis Gigi Hadid je l’adore, et Kendall Jenner est juste à côté, yes! -(Quelle groupie)- J’inspecte les vêtements, les broderies sont incroyables, des perles en bois, des copeaux et des épluchures de taille crayons ressemblant à des plumes, des perles, des sequins, des abeilles brodées, du raphia tissé, de la Couture quoi! Une jeune mannequin passe à coté de moi avec son assiette contenant un radis et une clémentine, bienvenue à la fashion week …

Défilé Haute Couture Chanel, Paris, Grand Palais, le 26 janvier 2016

Pendant que certaines boivent assidument leur thé ou leurs vitamines, d’autres s’enfilent des bâtonnets de concombre en guise de frites. Mais la plupart sont scotchées à leur téléphone, comme si l’ambiance qui les entourait leur était devenue banale. Anna Wintour fait son petit tour, elle touche quelques robes, s’interroge sur une broderie et tourne les talons. Le signal retentit, on habille! Kendall exige de s’habiller au dernier moment et Gigi se fait désirer, elle est encore au makeup. J’aide alors Baptiste Giabiconi à s’habiller, mais lorsqu’il enlève ses vêtements, impossible de garder mon sérieux, je suis toute rouge, j’ai envie de pouffer de rire comme une gamine de 14ans ! Je suis même assez gênée à vrai dire, il est en train de replacer son engin dans son pantalon trop moulant, ouf Gigi arrive !

11.jpg.fashionImg.veryhi

« hurry up, it’s time to dress ! » Une nana du staff hurle qu’il faut scratcher les chaussures pour ne pas qu’elles glissent sur le catwalk, et ne pas hésiter à rajouter du scotch double face à l’intérieur ! Oui c’est assez habituel de scotcher les pieds des mannequins ! Et ce n’est pas tout, l’une d’elle est en train de se blesser avec des chaussures trop petites, ses ampoules explosent et trois habilleuses appuient sur son petit pied, enduit de crème hydratante, pour qu’il rentre quand même dans la chaussure ! Elle boite ensuite jusqu’à la limite du podium et, en une fraction de seconde, oublie sa douleur pour savourer son moment de gloire. Les applaudissements retentissent, Karl salue, c’est déjà fini … Les mannequins reviennent, elles ont déjà commencé à se décoiffer, à se déshabiller, et se ruent sur leurs affaires pour partir le plus vite possible. Un petit selfie avec les copines, quelques photos dans la rue et elles s’engouffrent dans leur taxi. Toute l’excitation vient de retomber comme un soufflet,  mais encore une fois, c’était tellement magique !

 

GIGI & KENDALL

FIONA

 

 

5 thoughts on “CHANEL, je baille encore

  1. Aaaaaaah c’est mon dream job! La chaaaance comment tu as fais ( si je n’ai pas trop indiscret) Tu as contacté Chanel directement ou tu es passe par une agence? J’aimerai beaucoup de poser des questions par rapport a ta dernière expérience. Est ce que c’est possible de te contacter par mail ?
    Je l’ai cherche sur ton blog je l’ai pas trouve 😦
    Voici la mienne : Longaeunice@hotmail.fr
    J’espère que j’aurai une réponse positive dans mes mails 🙂
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s